Le secret de katate-tsuki

Si vous exécutez plusieurs katate-tsuki au cours d’un combat il y a fort à parier que votre adversaire finisse par vous voir venir les fois suivantes. Et les techniques de contre-attaque qui suivent une attaque katate ratée sont assez dévastatrices! Le meilleur moment pour lancer un katate-tsuki c’est lorsque vous avez réussi à pénétrer la garde et à figer votre adversaire. Lancez alors un coup d’estoc au moment même où il amorce son recul pour se mettre hors de portée de vos attaques. Notez toutefois que l’attaque doit être instantanée, elle ne peut avoir lieu si le recul a déjà été amorcé.

Le déplacement pour katate-tsuki est évident: lancez tout votre corps vers l’avant à partir du pied droit. J’ai appris une chose en observant une photo de mon père (Mochida Seiji, 10ème dan, hanshi) : les hanches sont tournées au moment du tsuki ce qui rallonge encore la distance d’exécution de ce coup d’estoc. De plus, il est très important de faire passer la main gauche au dessus de la main droite dans le mouvement de pique.

Si vous pressez votre adversaire et que vous plongez au moment où ses mains sont levées, il sera dans une position idéale pour dévier le coup à l’aide d’une technique suriage, il vaut donc mieux lancer l’attaque lorsqu’il recule et que son kensen s’abaisse. Il y a une autre possibilité: en piquant tsuki du côté ura (i.e. le long du côté droit de votre shinai) au moment où l’adversaire lève les mains en réaction à votre pression. J’ai remarqué que piquer tsuki du côté ura est plus efficace parce que le poignet est plus ferme.

Les commentaires sont fermés.

5 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 5 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 6 , à 05:22 am UTC
Ce mois: 6 , à 08-01-2014 05:22 am UTC
Cette année: 17 , à 03-29-2014 04:45 pm UTC
Tout le temps: 207 , à 05-13-2011 05:47 am UTC