Trois façons de se créer une ouverture

courtesy of kendo.org.uk

Chiba sensei (courtesy of kendo.org.uk)

Ki wo korosu – Tuer l’esprit
Ken wo korosu – Tuer le sabre
Waza wo korosu – Tuer la technique

Vous connaissez sûrement cette théorie appelée sansappo ou sansatsuho – les trois manières de se créer une ouverture. Nous sommes nombreux à trouver difficile de transposer ce concept en actes. Lors d’un récent stage, Maître Chiba est parvenu à démontrer magistralement comment ce concept s’applique dans le seme. Voici comment il s’est exprimé:

Ki wo korosu – Pénétrez d’un grand pas très déterminé dans l’espace de votre adversaire. Ce déplacement doit être vigoureux et agressif. Dépasser simplement la pointe de son shinai est parfaitement insuffisant. Le mouvement doit être assez vigoureux pour briser son attitude et le contraindre à quitter le centre. Dès qu’il le fait, frappez men.

Ken wo korosu – fondamentalement, ça consiste à frapper le shinai afin qu’il quitte le centre : donc harai, osae, uchiotoshi ou makiotoshi sont autant de techniques valables et recevables pour se faire. La clef du succès de ces techniques réside dans le fait qu’elles doivent être réalisées dans le même mouvement que la frappe qu’elles précèdent. Par exemple: pour harai men, vous ne faites bien qu’un seul pas d’assaut pour frapper, mais vous vous débarrassez du shinai adverse pendant le trajet qu’accomplit votre pied droit.

Waza wo korosu – cela revient à briser l’attaque dirigée contre vous en contre-attaquant: par conséquent debana, oji, kaeshi, nuki, suriage etc. conviennent toutes parfaitement.  Le secret ici est de ne pas attendre, mais de forcer de façon agressive ou d’inviter  votre adversaire à se lancer dans une attaque, de l’absorber et de lui renvoyer la technique.

Si vous êtes des pratiquants de kendo expérimentés, vous ne trouverez là rien de nouveau ni de vraiment surprenant.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 vote(s), moy.: 4,60 sur 5)

Les commentaires sont fermés.